Comment prendre de superbes photos de chevaux ?

Avec l’augmentation du nombre de personnes ayant accès à des appareils photo numériques, les photographes amateurs sont de plus en plus nombreux, mais seule une poignée d’entre eux est capable de capturer avec précision et clarté un moment particulier.

Ces conseils ont été élaborés pour vous aider à prendre vous-même de fantastiques photos de chevaux.

Prenez beaucoup de photos car, comme la plupart des arts, la photographie s’améliore avec la participation, l’expérimentation et la pratique.

Feuilletez un magazine sur les chevaux et admirez les photos. Les images du cheval à vendre le mettent-elles en valeur ? Regardez les petites annonces.

Les conseils

Essayez cet exercice : Lorsque vous photographiez un cheval en train de sauter, concentrez-vous sur le saut et observez les effets de :

Soit vous attendez que le cavalier et le cheval soient en vue, soit vous les suivez et prenez la photo au moment où ils s’élancent. J’ai constaté que cette dernière méthode est la plus utile. Cela demande de l’entraînement car la meilleure photo est prise en plein vol. Vous pouvez régler manuellement les paramètres de votre appareil photo ou le mettre en mode « sport » (activité).
Vous pouvez aussi utiliser le mode « mise au point automatique » de votre appareil et suivre le cheval, en attendant l’occasion idéale d’appuyer sur le déclencheur.
Utilisez une vitesse d’obturation rapide comme conseil. Cela équivaut à au moins 500e, voire 1000e de seconde. La majorité des gens aiment les photos claires et nettes des individus qui sautent ; une photo floue est inutile !

De nombreux photographes débutants semblent éprouver de grandes difficultés lorsqu’il s’agit de capturer le mouvement (l’action).

Imaginons que vous vouliez une photo d’un cheval en train de sauter. J’entends souvent dire que la photo est inutile car elle a été prise soit juste avant que le cheval ne décolle, soit après qu’il ait atterri.

La technologie est souvent à l’origine de ce problème ; avec certains appareils photo numériques, il y a un petit délai entre le moment où l’on appuie sur l’obturateur et celui où la photo est prise. Si vous souhaitez « saisir le mouvement », il faut qu’il y ait un temps de latence, car votre sujet aura déjà quitté le cadre en quelques secondes.

Le  » lag  » que présentent les petits modèles est absent des derniers reflex numériques. Cela dit, j’ai néanmoins capturé de fantastiques images de saut avec mon minuscule appareil compact Nikon. J’aime avoir ce petit appareil avec moi car je trouve qu’il tient bien dans mon sac. N’oubliez pas que vous ne savez jamais quand « l’image » de votre vie peut se présenter.

L’utilisation du mode rafale ou « mode continu » est un choix supplémentaire. Cela signifie que vous pouvez capturer plusieurs images par seconde. Cette fonction est disponible sur de nombreux petits appareils photo. Il y aura moins de chances de manquer des mouvements.

Veuillez lire attentivement le manuel de l’appareil photo.

Vous devez être à l’aise avec votre appareil photo. Chaque appareil photo se manie différemment. C’est pourquoi, lorsque j’utilise un nouvel appareil photo, je préfère aller dehors et m’entraîner. C’est toujours un défi intéressant. L’avantage de la photographie numérique, c’est que vous pouvez voir vos réalisations à la maison après avoir téléchargé vos photos. Si je remarque une difficulté, je fais des recherches sur le sujet pour apprendre comment réaliser un meilleur cliché la prochaine fois.

De meilleurs conseils pour la photographie d’action

Pour arrêter le mouvement de votre sujet, choisissez une vitesse d’obturation supérieure à 1/1000e.
Vous voudrez une vitesse d’au moins 1/500e ou plus si le sujet se déplace rapidement, comme un cheval qui galope sur un parcours de cross-country. La majorité des appareils numériques ont des vitesses supérieures à ces niveaux, donc trouver une vitesse suffisante ne devrait pas être un problème.
En cas d’incertitude, passez votre reflex en mode sport, et l’appareil trouvera les réglages tout seul. La vitesse d’obturation la plus rapide est celle du mode sport.
Réglez vos vitesses d’obturation pour obtenir l’effet que vous souhaitez, comme un sujet figé ou la capture d’un mouvement (flou).
Comme 1/60e est la vitesse d’obturation la plus lente à laquelle on peut tenir un appareil photo à la main sans trépied, essayez de ne pas descendre en dessous de cette vitesse. Vous aurez toujours un flou de mouvement à cette vitesse et en dessous.

La photographie d’action est réputée pour nécessiter un niveau de talent plus élevé que les autres types de photographie. Je pense que les photographes inexpérimentés peuvent également créer un travail de qualité.

Vous retrouverez un très bon aperçu du travail sur la photographie dans le domaine équestre réalisé par Martin Baron sur toncheval.fr.

Retour haut de page